RÉSILIENCE ADMINISTRATIVE : SAUVEGARDER LES DOCUMENTS IMPORTANTS

L’une des touts premières étapes de votre préparation consiste à rassembler, numériser et mettre en lieu sûr tous les documents administratifs importants : c’est ce que j’appelle l’étape zéro de la résilience administrative. En cas de problème majeur (incendie, perte des documents, évacuation précipitée), avoir procédé à l’étape zéro vous permettra de préserver tous ces précieux documents qui permettent de prouver qui vous êtes et ce que vous possédez.

Il faut à tout prix mettre en place cette résilience administrative : protéger tout ce qui établit votre identité et la constitution de votre foyer est primordial.

Vous devez au moins avoir rassemblé et numérisé pour l’ensemble des membres de votre foyer :

  • Passeport,
  • Carte nationale d’identité,
  • Carte vitale,
  • Permis de conduire,
  • Livret de famille,
  • Contrat de mariage (le cas échéant),
  • Dossier médical,
  • Numéros de compte(s) bancaire(s) et RIB(s),
  • Actes de propriété,
  • Numéros de comptes(s) d’assurance(s) vie/décès,
  • Référence des dossiers de mutuelles/assurances,
  • Des photos de votre domicile (intérieur/extérieur).

Pour numériser facilement et rapidement ces documents, je vous recommande l’application gratuite CAMSCANNER pour Android ou Iphone. Ce programme réalise des scans de haute qualité à partir de photos prises via votre smartphone. Vous pouvez ensuite compiler et enregistrer ces scans en local ou les exporter vers votre boite email pour les télécharger et/ou les imprimer.

Pour stocker durablement ces documents numérisés, il vous faudra au moins 2 clés USB. Je vous recommande la très fiable Patriot Supersonic XT dans sa version 32Go.

Libre à vous ensuite de placer ces clés dans les endroits sécurisés de votre choix. Pensez également à photocopier ces documents et à placer les copies dans une pochette étanche qui ira dans votre sac d’évacuation.

ATTENTION ! Je vous déconseille formellement de procéder au cryptage de vos clés, l’ensemble des logiciels de protection ayant démontré qu’ils finissent inexorablement par dérailler et compromettre définitivement l’accès aux données.

 

RÉSILIENCE FINANCIÈRE : PROVISIONNER DES FONDS D’URGENCE

La seconde phase de l’étape zéro est de rassembler suffisamment d’argent liquide pour pouvoir vous passer de votre carte bancaire pendant au moins 2 semaines. Je vous conseille de mettre de côté l’équivalent d’un mois de salaire au minimum et plus si vos moyens le permettent.

Il est important de limiter votre dépendance au système bancaire, qui a maintes fois démontré qu’il pouvait se mettre en défaut. Il se peut aussi tout simplement que vous perdiez votre carte bancaire et soyez dépourvu de moyen de paiement le temps de recevoir la nouvelle.

En cas de blackout, cette réserve vous permettra de procéder à d’éventuelles courses d’urgence alors que les moyens de paiement électroniques seront H.S. Même si vous êtes préparé en amont, personne n’est à l’abri de manquer de telle ou telle ressource imprévue au dernier moment.

Cette caisse de secours devra être répartie équitablement dans vos systèmes de secours, dans l’idéal par liasses de 500€ en petites coupures : sac(s) d’évacuation, cache(s) du domicile avec l’une de vos clés USB de sauvegarde administrative, etc.

CONCERNANT LES MÉTAUX PRÉCIEUX : Le placement dans les métaux précieux n’est à mon sens valable qu’à partir d’un capital immobilisable conséquent (plus de 10 000€). Si vos finances le permettent, vous pouvez étudier cette possibilité complémentaire. En revanche, si votre épargne est maigre je vous déconseille d’investir dans l’or : vous immobiliseriez une part trop faible ou trop importante de celle-ci dans cette valeur refuge.

À moins de voir la valeur des métaux précieux doubler ou tripler, le jeu n’en vaudra pas la chandelle. Reste aussi l’inconnue de la taxation des métaux précieux à la revente en cas d’effondrement des devises, qui sera forcément revue très fortement à la hausse. Les effondrements récents (amérique latine, moyen-orient) ont démontré que l’argent liquide reste la monnaie d’échange n°1 en dépit de la disparition du système bancaire.

RÉSILIENCE ADMINISTRATIVE : SAUVEGARDER LES DOCUMENTS IMPORTANTS

L’une des touts premières étapes de votre préparation consiste à rassembler, numériser et mettre en lieu sûr tous les documents administratifs importants : c’est ce que j’appelle l’étape zéro de la résilience administrative. En cas de problème majeur (incendie, perte des documents, évacuation précipitée), avoir procédé à l’étape zéro vous permettra de préserver tous ces précieux documents qui permettent de prouver qui vous êtes et ce que vous possédez.

Il faut à tout prix mettre en place cette résilience administrative : protéger tout ce qui établit votre identité et la constitution de votre foyer est primordial.

Vous devez au moins avoir rassemblé et numérisé pour l’ensemble des membres de votre foyer :

  • Passeport,
  • Carte nationale d’identité,
  • Carte vitale,
  • Permis de conduire,
  • Livret de famille,
  • Contrat de mariage (le cas échéant),
  • Dossier médical,
  • Numéros de compte(s) bancaire(s) et RIB(s),
  • Actes de propriété,
  • Numéros de comptes(s) d’assurance(s) vie/décès,
  • Référence des dossiers de mutuelles/assurances,
  • Des photos de votre domicile (intérieur/extérieur).

Pour numériser facilement et rapidement ces documents, je vous recommande l’application gratuite CAMSCANNER pour Android ou Iphone. Ce programme réalise des scans de haute qualité à partir de photos prises via votre smartphone. Vous pouvez ensuite compiler et enregistrer ces scans en local ou les exporter vers votre boite email pour les télécharger et/ou les imprimer.

Pour stocker durablement ces documents numérisés, il vous faudra au moins 2 clés USB. Je vous recommande la très fiable Patriot Supersonic XT dans sa version 32Go.

Libre à vous ensuite de placer ces clés dans les endroits sécurisés de votre choix. Pensez également à photocopier ces documents et à placer les copies dans une pochette étanche qui ira dans votre sac d’évacuation.

ATTENTION ! Je vous déconseille formellement de procéder au cryptage de vos clés, l’ensemble des logiciels de protection ayant démontré qu’ils finissent inexorablement par dérailler et compromettre définitivement l’accès aux données.

 

RÉSILIENCE FINANCIÈRE : PROVISIONNER DES FONDS D’URGENCE

La seconde phase de l’étape zéro est de rassembler suffisamment d’argent liquide pour pouvoir vous passer de votre carte bancaire pendant au moins 2 semaines. Je vous conseille de mettre de côté l’équivalent d’un mois de salaire au minimum et plus si vos moyens le permettent.

Il est important de limiter votre dépendance au système bancaire, qui a maintes fois démontré qu’il pouvait se mettre en défaut. Il se peut aussi tout simplement que vous perdiez votre carte bancaire et soyez dépourvu de moyen de paiement le temps de recevoir la nouvelle.

En cas de blackout, cette réserve vous permettra de procéder à d’éventuelles courses d’urgence alors que les moyens de paiement électroniques seront H.S. Même si vous êtes préparé en amont, personne n’est à l’abri de manquer de telle ou telle ressource imprévue au dernier moment.

Cette caisse de secours devra être répartie équitablement dans vos systèmes de secours, dans l’idéal par liasses de 500€ en petites coupures : sac(s) d’évacuation, cache(s) du domicile avec l’une de vos clés USB de sauvegarde administrative, etc.

CONCERNANT LES MÉTAUX PRÉCIEUX : Le placement dans les métaux précieux n’est à mon sens valable qu’à partir d’un capital immobilisable conséquent (plus de 10 000€). Si vos finances le permettent, vous pouvez étudier cette possibilité complémentaire. En revanche, si votre épargne est maigre je vous déconseille d’investir dans l’or : vous immobiliseriez une part trop faible ou trop importante de celle-ci dans cette valeur refuge.

À moins de voir la valeur des métaux précieux doubler ou tripler, le jeu n’en vaudra pas la chandelle. Reste aussi l’inconnue de la taxation des métaux précieux à la revente en cas d’effondrement des devises, qui sera forcément revue très fortement à la hausse. Les effondrements récents (amérique latine, moyen-orient) ont démontré que l’argent liquide reste la monnaie d’échange n°1 en dépit de la disparition du système bancaire.

Assembler son sac d'évacuation

Guide gratuit PHASE 8

Assembler son sac d'évacuation

Guide gratuit PHASE 8

Résilience administrative et financière : documents importants et fonds d’urgence