Faire des points de suture : un savoir-faire indispensable en cas de blessure

Apprendre à faire des points de suture est indispensable pour permettre d’agir rapidement en cas de blessure sur nous-même ou sur nos proches. La pratique de la suture cutanée n’est pas compliquée, mais c’est comme la couture : il faut s’y mettre et s’entraîner pour maîtriser la pose des points de suture et faire un travail propre et le moins douloureux possible pour le patient.

Nous sommes nombreux à avoir eu recours aux professionnels des urgences hospitalières pour suturer une plaie profonde, en revanche peu sont formés aux gestes nécessaires pour poser des points de sutures propres et efficaces. Dans une situation tendue où les urgentistes et médecins se font rare, il vaudra mieux remonter ses manches et procéder à cet acte relativement simple soi-même plutôt que de courir les rues avec un membre en sang, à la recherche hasardeuse d’une aide qui l’est encore plus.

Nous avons la chance de vivre -pour le moment, pourvu que ça dure- dans une société d’abondance qui nous donne accès au savoir-faire et au matériel nécessaire pour l’appliquer. Ne vous privez pas d’apprendre aujourd’hui ce qui pourrait vous sauver demain.

Je me suis doté il y a quelques mois de plusieurs kits de suture pour perfectionner ma technique et je suis très content d’avoir fait cette démarche. S’entraîner sur du gel silicone permet d’apprendre à faire des points de suture de diverses manières sur des plaies de formes très différentes et il est rassurant de pouvoir s’exercer régulièrement pour être prêt à faire face en cas de blessure réelle.

Dans quels cas doit-on faire des points de suture ?

On peut diviser les plaies ouvertes en trois grandes familles :

  • Les plaies superficielles : la coupure est très peu profonde et ne présente pas d’aspect problématique. Rincer la plaie au savon et appliquer un pansement suffit à résoudre le problème.
  • Les plaies peu profondes : la plaie saigne légèrement et on en voit le fond. On la nettoie avec une compresse antiseptique afin de retirer les éventuelles impuretés, on la comprime afin de stopper le saignement et on applique des sutures adhésives (stéristrips) ou de la colle cyanoacrylate (oui, la même que pour bricoler. Je m’en suis servi à plusieurs reprises sur moi-même pour réparer des ongles cassés et refermer de petites plaies, ça marche très bien et c’est indolore).
  • Les plaies larges et profondes : Ce type de plaies présente un risque d’infection élevé si elle n’est pas nettoyée et désinfectée correctement et nécessite des points de suture pour cicatriser proprement.
[Attention, si le saignement est incontrôlable ou si le sang gicle de la plaie il est possible qu’un artère soit touchée, vos compétences en suture ne seront pas suffisante dans ces cas de figure].

 

Tutoriels pour apprendre comment faire des points de suture classiques

Il est tout à fait possible de se former à la pose de points de suture grâce aux tutoriels vidéos très bien faits qu’on peut trouver en abondance sur le net. Les kits de suture sont des aides particulièrement utiles et précieuses pour apprendre les bons gestes : rien ne vaut la pratique, les vidéos ne se suffisent pas à elles-seules.

Les kits de suture : matériel pédagogique pour l’apprentissage de la suture cutanée

Il existe différents kits de suture permettant de s’entraîner efficacement à la pose de points. Je vous recommande fortement de vous en procurer un et de vous exercer pour parfaire votre savoir-faire avant d’en avoir besoin pour de bon.

On trouve ces kits sur Amazon pour une quarantaine d’euros. Ils permettent de se familiariser avec le matériel nécessaire pour faire les points de suture mais aussi avec les différents types de plaies auxquelles ont peut avoir affaire. Il est très difficile de se faire des points de suture soi-même, aussi est-il intéressant que l’ensemble des membres de la famille apprenne à le faire…

Légendat