La réalité des armes n’est pas toujours ce qu’on croit et le danger se manifeste rarement tel qu’on l’imagine. Les méchants dans la vraie vie ne ressemblent pas à ceux des films hollywoodiens. Ils sont habillés comme vous et ne vous approchent pas l’arme à la main. Ils peuvent vous inspirer de la compassion et même de la confiance. Aucun 6ème sens ne vous avertira de leur arrivée. D’où l’importance de mettre en place des stratégies de défense et un armement adéquat.

Si des personnes s’en prennent à vous, elles vous attaqueront au moment où vous vous y attendez le moins. Les criminels ne se promènent pas en brandissant un lance-roquettes. Ils ne portent pas leurs intentions sur leur visage. Ils ne vous laisseront pas la possibilité de les engager à 600 mètres avec un fusil à lunette ni celle de parlementer. Il n’y aura pas de discussion, pas d’explications ni de Deus ex machina pour vous sauver si vous êtes pris pour cible.

Si vous pensez pouvoir monter la garde 24 heure sur 24 avec un fusil d’assaut, un gilet porte-plaques balistiques de 20Kg et des lunettes de vision nocturne, il est temps de redescendre sur terre. La défense est bien loin de ce que les films nous montrent, en particulier dans le cadre de l’effondrement d’une société.

Oubliez vos fantasmes et votre égo. Vous n’êtes ni le plus intelligent ni le plus fort. Vous n’êtes qu’une fourmi parmi d’autres. Ce qui vous rend spécial n’est tangible que pour votre cercle familial. Pour les autres, vous n’êtes qu’une opportunité. Une personne de plus…ou de moins.

Qu’il s’agisse de vos chaussures, de vos armes, de votre eau ou de votre femme, une personne qui veut ce que vous avez ne prend pas de risques ; elle vous abat sur place et d’une balle dans le dos si possible. C’est déjà le cas en temps normal alors… Quand chacun tombe dans une logique de survie, la première défense devient souvent l’attaque. Lorsque la civilisation s’effondre et que les instincts de survie prennent le dessus, cette personne peut être votre ami, votre voisin, le gentil commerçant du coin de la rue ou un parfait inconnu qui, en bon père de famille, veut prendre aux vôtres pour donner aux siens.

Votre mission doit être de l’éviter à tout prix et d’être capable de la neutraliser si nécessaire.

défense du survivaliste armes à feu

Un méchant de série TV vs. un danger potentiellement bien réel

La mythologie hollywoodienne a lancé des modes : pistolets à clous, arcs, lance-pierres, arbalètes, sarbacanes, sabres japonais, couteaux de lancer… ces armes sont encombrantes, longues à recharger et/ou inadaptées, nous laisserons ces systèmes de côté. Ils correspondent à des fantasmes naïfs qui n’ont pas leur place dans la sphère de la survie urbaine. Pour neutraliser une menace, l’homme n’a rien inventé de plus efficace que les armes à feu.

Armement survivaliste - arme à feu

Face à autre chose qu’un gros rat, j’opterais pour le calibre 12…

Les armes à feu ne sont pas des jouets ni des trophées. Leur fonction première est de tuer, pas d’impressionner et à ce titre elles ne doivent être sorties qu’en dernier recours (pour protéger votre vie). Les armes à feu font pas de leur porteur un soldat aguerri. Détenir une arme n’est ni un sceptre de toute puissance ni une garantie d’invulnérabilité, il est donc vital d’avoir un rapport sain avec cet outil pour l’utiliser correctement, efficacement et à bon escient. Dans un certain nombre de cas, avoir des armes dans les mains fait de vous une cible plutôt qu’une menace. Partez du principe qu’à partir du moment où l’on sort une arme à la vue de tous, c’est pour s’en servir. Et s’en servir porte à conséquences.

Les armes sont une part incontournable de la préparation. On pourrait passer des années à hésiter sur son choix, et les forums de discussions sont remplis d’échanges interminables sur les qualités et défauts de chaque système.

Acheter une arme pour le tir sportif et acheter une arme pour se défendre sont deux choses différentes. Acheter une arme pour la défense personnelle, c’est acheter un outil qu’on utilisera probablement jamais (du moins on l’espère), qu’on va maltraiter si les circonstances l’exigent et qu’on est prêt à abandonner s’il le faut. Gardez-vous de dépenser des milliers d’euros pour un design ou des fonctionnalités pseudo utiles et allez à l’essentiel. Une bonne arme est une arme qui fait feu quand on en a besoin, point barre.

Reportez- vous aux tests de la section matériel et renseignez-vous sur les répliques d’entrainement airsoft si vous vous interrogez sur les armes disponibles, l’apprentissage du tir et ce qui vous conviendrait le mieux.

Légendat