Pour tout survivaliste, la pratique de l’airsoft est un excellent moyen de se familiariser avec le combat armé et les tactiques militaires. Tout comme la préparation dans son ensemble, l’airsoft demande de connaitre son matériel, de savoir l’utiliser et de préparer des plans d’attaques principaux et secondaires. Si on peut pratiquer l’airsoft de manière individuelle, il est aussi intéressant de la pratiquer en équipe avec ses compagnons de préparation afin d’apprendre à travailler ensemble.

 

01. L’airsoft et la préparation survivaliste

L’airsoft est une discipline sportive qui simule l’expérience du combat militaire. En tant que survivalistes, nous connaissons l’importance de la mise en pratique de nos plans de secours afin de repérer leurs éventuels points faibles. L’airsoft vient compléter cette panoplie en permettant de se mettre en situation de combat réaliste.

Si l’airsoft est souvent assimilé au paintball ces deux activités sont en réalité très différentes. Le paintball est très orienté divertissement, l’action est rapide et souvent peu coordonnée et planifiée. L’airsoft, en revanche, met l’accent sur le réalisme du matériel utilisé (armement, costumes, matériel de communication, etc.), sur le travail en équipe (hiérarchie militaire, spécialisation des joueurs, coordination, couvertures) et sur l’application de plans d’attaques prédéfinis.

Se mettre à l’airsoft est donc une excellente manière de développer sa capacité à mettre sur pied des opérations de défense ou d’attaque coordonnées, mais aussi et surtout d’apprendre à agir et à manipuler son matériel en condition de stress dynamique. L’airsoft est une discipline très éprouvante physiquement : on court, on se jette à terre, on avance accroupi…c’est la guerre, du moins ça y ressemble.

C’est l’opportunité de tester sa capacité de réaction et de jugement dans l’action, de se maintenir en forme et de faire travailler des muscles peu sollicités. Pour l’anecdote, la plupart des joueurs subissent 3 à 5 jours de courbatures après leur première partie d’airsoft, en particulier au niveau des cuisses. Vous avez acheté un gilet porte-plaques balistiques ? C’est très bien. Portez-le pendant une partie d’airsoft de plus de 2 heures et ce sera encore mieux.

02. Planification & action

C’est dans ses aspects préparatoires et de mise en application que l’airsoft est le plus utile pour compléter votre préparation survivaliste. Les militaires l’utilisent depuis des années pour apprendre aux soldats à travailler de façon coordonnée et à transporter et utiliser leur matériel correctement dans des conditions variées.

Dans les parties d’airsoft tout est réel, sauf la sanction en cas d’erreur de jugement… toutes les tactiques militaires peuvent être étrennées dans des scénarios allant du combat rapproché en zone urbaine à l’assaut de grande envergure en pleine nature. Si vous habitez dans une grande ville, la simulation CQB (Close Quarters Combat) vous familiarisera avec les dangers des labyrinthes de béton dans lesquels nous vivons et vous apprendra à évoluer prudemment dans des espaces confinés.

03. Les répliques airsoft pour s’entraîner à bas coût et en toute sécurité

Quand j’étais adolescent, les pistolets airsoft avaient des embouts orange et il fallait systématiquement ramener la culasse manuellement pour tirer. Leur construction en plastique bas de gamme les rendait cheaps et fragiles… les temps ont bien changés ! La plupart des répliques modernes sont en métal et portent des marquages identiques aux armes réelles. Pour les profanes, impossible de faire la différence entre ces outils d’entrainement et leurs grands frères à poudre. Une foule d’accessoires est également disponible : silencieux, caches-flammes, optiques, etc.

Les balles sont remplacées par des billes de plastique d’un diamètre de 6mm, et la poudre par un système de propulsion au gaz. Cela rend les répliques airsoft réalistes, économiques et sécuritaires même si les règles de sécurité à respecter sont les mêmes qu’avec des armes à feu.

Je commence tout juste avec les vidéos, soyez indulgents sur la qualité du cadrage 😉

Les armes d’airsoft (communément appelées répliques airsoft pour ne pas mélanger armes à feu et outils de simulation) sont des reproductions à l’identique d’armes réelles. De l’arme de poing au fusil à pompe en passant par la carabine à verrou, tous les types d’armes existants se trouvent en réplique airsoft. Leur fonctionnement étant similaire ou presque, les répliques sont parfaites pour s’entrainer au tir, à dégainer et à manipuler en toute sécurité et à moindre coût. La grande majorité des armes modernes est disponible en réplique airsoft, ce qui permet d’acheter une réplique similaire à son arme principale pour s’entraîner.

Notez que les billes sont propulsées à près de 2 joules et qu’elles ricochent : les équipements de protection sont de mise, en particulier pour les yeux… Les répliques airsoft ne sont pas des jouets. Il est très important de bien se protéger le visage et de couvrir sa bouche afin d’éviter d’avoir les dents cassées par les billes.

Il existe des répliques d’armes de poing airsoft électriques mais nous ne nous y intéresserons pas car elles ne fournissent aucune sensation proche du tir avec une arme à feu et leur fonctionnement n’est pas réaliste.

04. L’airsoft pour l’apprentissage du tir

Les répliques airsoft à gaz (nommées GBB pour les armes de poing – Gas BlowBack- et GBBR pour les armes d’assaut –Gas BlowBack Rifle) offrent des sensations proches du tir avec une arme de calibre .22LR grâce au retour de culasse et au bruit qu’elles produisent. Elles permettent de se familiariser avec le recul d’une arme et peuvent être une bonne introduction au tir pour vos proches ou pour vous-même si vous n’avez pas encore mis les pieds dans un stand.

Pour le tireur confirmé, les répliques de poing GBB sont une bonne façon de s’entrainer à dégainer et à porter son arme chez soi. Ceux qui n’ont pas l’opportunité d’aller souvent au stand de tir apprécieront de pouvoir tirer chez eux avec une réplique offrant un fonctionnement et des sensations proches d’une arme réelle.

De même, c’est un excellent moyen d’apprendre à vos enfants les principes de base du tir et de la manipulation des armes (toujours sous votre supervision, évidemment).

05. L’airsoft pour la défense

Dans les faits, les répliques airsoft sont suffisamment impressionnantes, puissantes et douloureuses pour vous permettre de stopper net ou de ralentir un agresseur, en particulier les modèles qui permettent le tir en rafale (une rafale dans le visage à bout portant inflige de graves blessures : plus d’yeux, plus de dents, plaies à vif, traumas d’impact pour l’agresseur…et pour vous, un petit séjour en prison).

Blessure airsoft

Ces messieurs ont du avoir très, très mal…

Pour répondre à une question que beaucoup de personnes se posent, remplacer les billes de plastique de 6mm par des billes de métal du même calibre pour se défendre ne donne rien d’intéressant, ni en termes de précision ni en termes de dommages infligés. En revanche, les billes de métal ricocheront deux fois plus que celles en plastique, c’est donc un excellent moyen de se blesser.

Quoi qu’il en soit, utiliser une réplique airsoft pour se défendre est une très mauvaise idée, en particulier si vous vous trouvez dans un lieu public. La législation française considère les répliques airsoft comme des jouets hormis dans les cas où elles sont exposées à la vue de tous dans des lieux publics : elles sont alors assimilées à des armes réelles, en particulier si vous les dirigez vers un tiers.

Il n’existe pas de législation concernant directement les répliques airsoft, mais l’article 132-75 du code pénal précise:

«Est assimilé à une arme tout objet qui, présentant […] une ressemblance de nature à créer une confusion, est utilisé pour menacer de tuer ou de blesser ou est destiné, par celui qui en est porteur, à menacer de tuer ou de blesser.»

Concrètement, cela signifie que vous risquez de vous rendre coupable d’une attaque à main armée ou d’une tentative de meurtre et d’être abattu sans sommation par les forces de l’ordre ou par un tiers (surtout par les temps qui courent). La dernière chose que vous risquez de voir est le canon d’un vrai 9mm. Donc, on oublie.

06. Choisir son équipement airsoft

Si vous possédez une arme à feu, je vous conseille de vous procurer son équivalent airsoft pour que votre entrainement soit cohérent. Les finitions et le poids des répliques airsoft sont généralement excellentes, vous n’aurez donc pas l’impression de travailler avec un jouet.

Les fabricants de répliques airsoft sont nombreux et la qualité de la réplique que vous achèterez sera proportionnelle à votre investissement : en dessous de 100€ pour les armes de poing et de 150€ pour les répliques d’assaut, le matériel risque d’être peu fiable et de vous décevoir. Pour ma part, je suis entièrement satisfait des répliques que je possède (de marques Specna Arms, G&G, WE et Cybergun).

07. Compatibilité des accessoires d’airsoft avec les armes réelles

Nombre d’équipements commercialisés pour l’airsoft sont compatibles avec les armes à feu de petits calibres, en particulier le .22lr puisqu’ils utilisent les mêmes normes de fixation.

Qu’il s’agisse de rails Picatinny, de mallettes de transport, de lampes tactiques, d’optiques de visée (red dots/lunettes/ACOG/etc.) ou de poignées tactiques, vous pouvez trouver beaucoup de matériel utile et fonctionnel à moindre prix.

Si les systèmes de visée seront bien sûr moins performants que ceux destinés aux armes à feu, ils n’en demeurent pas moins utilisables sur des armes à faible recul (évidemment, oubliez le calibre 12 et le .308). En ce qui concerne les freins de bouche, cache-flammes et silencieux passez votre chemin : ils sont fabriqués dans un alliage d’aluminium mou et n’ont qu’une fonction esthétique sur les répliques, de plus leur pas de vis sont spécifiques à l’airsoft.

Pour ce qui est des mallettes de transport et des poignées tactiques, à moins que vous ne serviez dans les forces spéciales, un morceau de plastique reste un morceau de plastique…

08. Airsoft à Paris : location ou achat de répliques et terrain d’airsoft

J’ai rencontré Fabien et son camarade Artem au hasard de mes errances dans les boutiques spécialisées de Paris. Fabien gère les boutiques Atomik airsoft de Paris et Cergy et propose l’achat ou la location de répliques de poing et de répliques d’assaut. Il organise également des sessions de découvertes intéressantes pour s’approprier les principes de la discipline et le fonctionnement des répliques.

Vous pouvez le contacter pour avoir plus d’infos, il a la tête sur les épaules et est de bons conseils. Selon lui, il est préférable de louer son matériel avant d’investir dans une bonne réplique plutôt que d’acheter hâtivement quelque chose qui ne conviendra pas.

Si vous voulez acheter, louer du matériel ou simplement plus d’infos sur ses prestations ou sur l’airsoft en général, contactez Fabien d’Atomik airsoft au 01 43 66 02 58 et il vous renseignera. Pas de code promo airsoft particulier, précisez simplement que vous venez de Résilience Urbaine et vous aurez droit à un petit geste.

 

Légendat