Dans des conditions extrêmes, la redondance des matériels permet de sécuriser sa capacité à subvenir à ses besoins. L’adage des Navy Seals 2 c’est 1 et 1 c’est rien s’est répandu comme une traînée de poudre parmi les survivalistes. Les objets se cassent, se perdent ou sont volés et certaines choses ne sont pas facilement réparables dans le feu de l’action. C’est pour cette raison que vous devez avoir un backup de tous vos matériels vitaux.

Oubliez tout ce que vous avez appris en moyenne section. 2=1 et 1=0.

01. Redondance de capacité vs. redondance de matériel

2 c’est 1 et 1 c’est rien est un appel à la redondance qui ne doit pas être pris au pied de la lettre. Qui dit redondance ne dit pas forcément achat d’équipements identiques. Il est absolument nécessaire de bien réfléchir ses achats et de ne surtout pas acheter systématiquement les choses par deux, en particulier quand il s’agit d’électronique. Acheter par 2 à l’identique, c’est multiplier par 2 le risque de défaillance de vos systèmes de secours.

Par exemple, si vous cherchez à sécuriser votre capacité à couper des choses, vous pouvez vous équiper d’une paire de ciseaux, d’un couteau, d’un outil multiple type Leatherman (contient scies, ciseaux, couteau, poinçon, pinces coupantes…),etc. Il est plus intéressant d’avoir en permanence un outil multiple et une paire de ciseaux dans son EDC plutôt que 2 couteaux, en particulier s’ils sont de médiocre qualité. L’outil multiple a d’ailleurs l’avantage de ne pas être considéré comme une arme mais comme un outil, son port n’est donc pas prohibé.

Idem pour votre capacité à vous éclairer et faire du feu, il est plus intéressant d’avoir un briquet, des allumettes et une torche sous la main que d’avoir 2 briquets, 2 boites d’allumettes ou 2 torches. Ce sont des exemples, vous avez saisi l’idée… Il en va de même pour l’équipement de votre domicile. Si vous souhaitez sécuriser votre alimentation électrique, vous pouvez vous équiper de panneaux et d’un générateur solaire mais aussi stocker un groupe électrogène thermique en redondance au cas où votre installation solaire connaîtrait une défaillance.

Si vous êtes sûr à 100% que le matériel que vous achetez est infaillible, posez-vous quand même la question : qu’est-ce que vous ferez s’il vous lâche et que vous n’avez rien d’autre en remplacement ? De 2 c’est 1 et 1 c’est rien, vous pourriez passer à 2 c’est rien et rien c’est rien…

02. Confrontez différents scénarios pour mettre en place votre redondance de capacité

On pense rarement à toutes les éventualités qui peuvent survenir et il est souvent malheureusement trop tard pour réagir une fois dans le pétrin. Il est très pertinent d’imaginer différents scénarios problématiques et de les combiner pour mettre en place des plans d’urgences en réponse aux problèmes imaginés. Parfois, les plans d’urgence ont besoin de plans d’urgence et c’est là que la redondance de capacité prend tout son sens.

Si je vis seul avec ma femme et mes 3 enfants en montagne et que notre liaison au réseau électrique est rompue en hiver, nous serons privés de lumière, d’eau chaude, de chauffage, de tous les appareils électriques, bref notre maison va revenir à l’âge de pierre. Dans ce cas, de quoi aurais-je besoin pour assurer tous nos besoins (communiquer avec l’extérieur, éclairer, chauffer, cuisiner, signaler notre position aux secours, etc.? Par quel(s) équipements secondaires puis-je compléter cette solution ? Sur quels besoins vais-je pouvoir mettre en place une redondance de systèmes ? Y-a-t-il des cas catastrophiques auxquels je ne pourrais apporter aucune solution ? Si oui, comment puis-je les éviter ou minimiser leur impact ?

2 c’est 1 et 1 c’est rien ne veut pas dire « achetez tout en double ». Cela veut dire qu’il faut que vous ayez au moins deux solutions différentes et complémentaires pour répondre à une situation et donc deux fois plus de chances de venir à bout de votre problème.

Entraidons-nous ! Partagez dans les commentaires les équipements et redondances que vous utilisez au quotidien !