En dépit des publicités permanentes pour la bouffe industrielle, de l’implantation d’un fast-food tous les 50 mètres dans les grandes villes et du peu d’informations disponibles pour le grand public sur le sujet, l’alimentation constitue le risque numéro 1 pour la santé. Mal se nourrir cause davantage de problèmes graves de santé que le tabac, l’alcool et la mauvaise hygiène réunis…

01. L’humanité a oublié comment se nourrir (et moi aussi)

L’alimentation est à la base de notre santé. Sans nourriture saine, il est inutile d’espérer se maintenir en bonne santé ni en bonne forme physique. Notre corps est notre véhicule principal : la route s’arrête quand il nous lâche il est donc primordial d’adopter un régime alimentaire sain et équilibré. Dans une société d’abondance où nous mangeons trop et très mal, nos corps ont été déshabitués à la sensation de faim. c’est une des raisons pour lesquelles nous mangeons tant : nous ne supportons plus de ne pas avoir le ventre plein.

01.1 Hygiène alimentaire destructrice

Je vais vous raconter une histoire pour illustrer tout cela. Une histoire vraie : la mienne.

Il y a quelques années, je me suis lancé dans la création d’une société de location de voitures. L’aventure a duré près de 4 ans à un rythme insoutenable. Possédant plusieurs agences en France et en Europe, je passais ma vie sur la route, à former des agents, des prestataires, à prospecter pour l’ouverture de nouvelles stations, ou des heures à mon bureau à plancher sur les processus opérationnels. Mon téléphone sonnait très souvent au plus profond de la nuit à cause des urgences du métier : véhicules non restitués, accidents, agents manquants à l’appel…

Je travaillais 6 voire 7 jours sur 7 à cause du manque de personnel, et plus de 12h par jour avec des horaires inconstants, parfois de jour, parfois de nuit, souvent les deux. Je pouvais passer 15h à travailler, rentrer à 23h00 pour dormir 4h et repartir au milieu de la nuit ou même ne pas repasser chez moi durant 2 ou 3 jours.

01.2 Highway to hell

Je manquais de temps pour me préparer des gamelles et très franchement, je n’en étais pas capable. A cette époque, faire cuire des pâtes me semblait compliqué et je ne m’intéressais pas plus que ça à la cuisine. Mon mode de vie me poussait donc à manger ce que je trouvais autour de mes agences ou sur mon chemin lorsque j’étais en déplacement : salades toutes prêtes et sandwiches triangles des aires d’autoroute, McDonalds, Quick, KFC, chinois à volonté et autres temples de la malbouffe étaient mon quotidien.

Il m’est arrivé de passer des semaines entières à ne manger que cela. J’avais faim tout le temps, une dalle dévorante qui me poussait à manger beaucoup pour avoir ce sentiment d’être « rempli ». Mais une fois que j’avais fini mon repas, je me sentais mal, très mal. Épuisement, douleurs dorsales, essoufflement m’assaillaient après chaque repas. Et pour faire passer ce mal-être, je fumais. Certains se moqueront peut-être en lisant ceci, mais ceux qui le vivent ou l’ont vécu savent de quoi je parle.

vie active et mauvaise alimentation

01.3 Votre entourage doit vous aider à manger mieux

La personne avec qui je vivais à l’époque n’en faisait pas une et, entre autres plaisirs du quotidien, le frigo était vide en permanence. Lorsque j’avais un peu de temps pour moi et que je pouvais dîner dehors avec des amis, je commandais presque toujours une pizza car comme toujours j’avais faim. La privation de sommeil, le stress permanent et mon alimentation chaotique m’ont fait prendre du poids : en 2 ans, j’ai pris 10 kilos (soit 90kg pour 180cm). Ensuite, j’ai arrêté de me peser car je n’avais pas besoin d’une source de contrariété supplémentaire.

01.4 Il faut savoir écouter son corps

Mon transit intestinal est rapidement devenu catastrophique. Je n’allais plus aux toilettes normalement. Un être humain qui s’alimente correctement va aux toilettes régulièrement et fait des selles bien moulées, presque sèches. Moi, j’allais aux toilettes 3 à 4 fois par jour et je me vidais : de la texture purée à l’eau, mes selles étaient tout sauf normales. Pourquoi je vous raconte ça ? parce que personne n’en parle. Tout le monde va aux toilettes et pourtant le sujet est tabou. Je vous le dis : j’ai vécu avec la diarrhée au quotidien pendant près de 3 ans. Oui, c’est possible. Non, ce n’est pas une vie.

Le surpoids m’a déclenché des apnées du sommeil (déjà que je dormais peu et mal, alors là…) et j’avais aussi ce que plusieurs gastro-entérologues ont identifié comme de la proctalgie fugace : des douleurs intestinales nocturnes très vives provoquées par une contraction anormale du sphincter anal, des spasmes musculaires ultra violents en somme. Tous me l’ont dit : « on en voit de plus en plus mais on ne sait pas d’où ça vient ni comment ça se traite ». Eh bien moi je ne suis pas docteur mais j’ai trouvé comment s’en débarrasser à vie et je vous le partagerai plus loin dans cet article.

01.5 Tout va bien jusqu’au moment où tout va mal…

Un soir, juste après avoir dîné dehors (une pizza, justement), j’ai commencé à me sentir mal après être rentré à la maison. J’avais la nausée et j’ai pensé que les champignons de ma pizza étaient passés, j’ai décidé d’aller m’allonger sur mon lit. Après quelques minutes, l’envie se faisait de plus en plus forte et je suis allé m’agenouiller devant la cuvette des toilettes mais impossible de vomir. Je suis donc retourné m’allonger dans la chambre. L’envie ne passant pas, je suis retourné dans les toilettes et je me suis mis les doigts au fond de la gorge pour vomir un bon coup. J’ai vomi l’intégralité de la pizza que j’avais mangé mais aussi énormément d’eau (plusieurs litres) alors que je n’avais bu qu’un verre de coca durant le repas. Pensant que cette action allait faire passer mon mal, je me suis lavé la bouche et je suis retourné m’allonger. Pas longtemps.

01.6 …et ça empire.

Des douleurs intestinales insoutenables m’ont pris d’un seul coup, j’étais plié de douleur au point d’en perdre tout repère spatial. Mais je n’avais pas envie d’aller aux toilettes. Dans le doute et ne sachant pas quoi faire d’autre, je suis retourné tant bien que mal aux toilettes. Après avoir réussi à me hisser sur le trône et à baisser mon jean, j’ai souffert pendant 10 bonnes minutes avant que mon corps ne se décide à expulser. Je me suis alors vidé de plusieurs litres d’eau (encore), je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, c’était anormal, douloureux, effrayant. Je transpirais à grosse gouttes, je tremblais. J’ai commencé à ne plus sentir mes jambes, mes mains se sont tétanisées avec les doigts vers le ciel, des fourmillements remontaient mes bras que je ne pouvais plus bouger non plus. J’ai eu si peur que j’ai commencé à sur-ventiler et j’ai compris que la suite allait mal se passer. J’ai utilisé la fonction vocale de mon smartphone pour appeler le SAMU et une fois les secours en route j’ai réalisé que j’allais peut-être y rester.

Je ne voulais pas mourir et surtout pas seul dans mes chiottes. Hors de question qu’on me retrouve livide le cul à l’air, jean au chevilles. Alors j’ai remonté tant bien que mal mon pantalon en me dandinant. Je pleurais de rage et je ne voyais plus rien, cécité temporaire due au stress. Mais grâce au ciel, je ne suis pas mort dans mes toilettes ce soir-là.

Lorsque le SAMU est arrivé, ils m’ont fait une injection de je-ne-sais-quoi et mon état s’est vite amélioré. Le médecin du groupe m’a posé des questions sur mon mode de vie et je lui ai expliqué tout ce que vous venez de lire. Il m’a répondu que soit je changeais de mode de vie et d’alimentation, soit la prochaine fois était la bonne. Et j’ai décidé de l’écouter.

Mais pourquoi je vous raconte ça ? Simplement pour vous aider à ouvrir les yeux si votre situation se rapproche de la mienne, et surtout pour que vous conserviez la santé le plus longtemps possible. Il est inutile de se dire survivaliste si on se tue lentement à chaque repas et d’espérer survivre sur des stocks rationnés si on mange comme Gargantua chaque jour. Si vous en êtes là, faire un régime pour réapprendre à manger est indispensable et vous changera la vie.

02. Repartir sur des bases alimentaires saines

02.1 On casse tout, on jette les pierres pourries et on recommence

Après avoir liquidé ma société, être redevenu célibataire et avoir changé d’appartement (remise à zéro de tous les compteurs), j’ai pris rendez-vous avec des spécialistes pour vérifier mes poumons, mon cœur et mes entrailles. J’ai eu la chance de découvrir que mes organes étaient en pleine santé en dépit de mon piteux état. Je n’avais « plus qu’à » changer totalement d’hygiène de vie. Et ça passait obligatoirement par un régime équilibré qui me réapprenne à manger sainement.

02.2 Au régime pour réapprendre à manger et perdre 10 kilos minimum

J’ai décidé de commencer un régime pour réapprendre à me nourrir correctement et pour me sentir mieux dans ma peau. Je n’ai jamais accroché avec les pubs à la con pour les pilules amaigrissantes et je ne suis pas fan des régimes en général. Je suis un bon vivant, j’aime la bonne chaire et manger en quantité. Alors j’ai décidé moi-même de ce que j’allais manger et ce régime a été la solution à tous mes problèmes. Mon trafic intestinal est devenu parfait en 1 semaine de temps et les crises de proctalgie fugace ont entièrement disparues, j’ai perdu 10 kilos sans les reprendre, mes apnées du sommeil ont presque disparues et mes ronflements se font rares.

Ce régime, je veux le partager avec vous. Pas parce que je veux me faire de la tune, mais parce que chacun devrait se sentir bien dans sa peau et jouir d’une santé correcte.

02.3 Vais-je arriver à perdre du poids facilement ?

Que vous soyez une homme ou une femme, si vous le suivez à la lettre, je vous assure que vous perdrez autant de poids que vous le souhaitez. Ce n’est pas un régime à la con à base de cachetons, d’astuces de grand-mères ou de soupes, c’est juste une méthode diablement efficace qui va vous réapprendre à manger des portions et des aliments qui sont bons pour votre corps. Vous ne regretterez pas de suivre ce régime gratuit, sain et si vous le faites, svp écrivez-moi via les commentaires de l’article qu’on puisse en discuter. Je précise qu’il n’y a aucun danger pour votre santé mais vous allez de toute façon le constater vous-même.

Le principe est de ne manger que des aliments maigres et sains durant une durée déterminée en fonction du poids que vous voulez perdre. Pour quelqu’un dans ma situation de l’époque (180cm , 90kg) il est possible de perdre 8 à 10kg en 1 mois si vous ne faites pas d’écart. Si vous avez plus de poids à perdre, il suffit d’allonger la durée du régime.

Voici le fameux régime qui vous permettra de manger sainement et de perdre tout le poids que vous souhaitez :

Légumes (200 à 300g)Poissons(100 à 140g)Viandes (100 à 140g)Pain, huile, etc.
Salade (laitue, mâche, etc.)ColinBoeufPain complet uniquement, 1 tranche/repas
Germes de sojaMerlanVeauMinimum de sel d'huile ou de vinaigrette
PoireauxCabillaudVolailleBeaucoup de thé
FenouilBarTous fruits mais 1/repas
AspergesEspadonBeurre allégé, couche très fine sur le pain
ChampignonsSoleSODAS et JUS DE FRUITS INTERDITS
CéleriCrevettes, gambas
EndivesCalamars
ConcombresThon (sans huile!)
CourgettesSaumon
RadisDorade
Epinards
Choux
Artichauds
Navets
Cœurs de palmiers
Petits pois
Carottes
Poivrons
Aubergines

 

Si vous vous en tenez exclusivement à ces aliments sur la durée que vous décidez, vous verrez des résultats très rapidement sur votre corps et votre état de santé général. Il vous suffit d’acheter les aliments et de les cuisiner dans les proportions indiquées. Si vous avez un embonpoint conséquent (100 kg et plus), je vous recommande de ne pas augmenter les quantités de viandes (restez sur 100 à 140g pas plus) mais de compenser sur le poisson (jusqu’à 200g) et les légumes (jusqu’à 400g). Cela remplira votre estomac et coupera la sensation de faim qui pourrait vous pousser à sombrer dans des sucreries au milieu de la journée. Quand j’avais vraiment envie de grignoter un truc, je prenais une cuillère à café ou deux de miel. Ça me calmait directement, vous pouvez aussi essayer. Je vous recommande d’aller vous fournir dans la plus connue des enseignes de surgelés, leurs produits sont top et on trouve tout.

Ce n’est pas plus compliqué que cela de réapprendre à manger sainement. Pour ma part, cette alimentation est devenue mon quotidien et je vis très bien. Ce ne sont que des bonnes choses et la diversité des légumes et des goûts permet de ne pas avoir la sensation de manger tout le temps la même chose. J’ai la chance d’adorer le poisson, je ne vous cache pas que manger de la volaille en permanence ne me dirait pas du tout. Plus qu’un régime, c’est un nouveau mode d’alimentation que vous allez installer dans votre vie.

02.4 Et les féculents dans tout ça ?

Je vous recommande de réintroduire les féculents dans votre alimentation uniquement quand vous aurez atteint votre poids souhaité, de le faire à très petite dose et occasionnellement (1 fois/semaine). On a pris l’habitude de manger des pâtes, des pommes de terre et du riz tout le temps et ce n’est pas sain. Avant de fournir un gros effort physique oui, avant d’aller se coucher ou avec une activité réduite ou sédentaire, non. Pour ma part, je procède comme cela et désormais mon poids reste stable.

Si vous suivez cette alimentation sérieusement, vous pourrez vous faire plaisir sans avoir peur de prendre du poids. Je mange un burger ou une pizza dans une brasserie toutes les 3 semaines et je ne prends pas un gramme. Et comme c’est exceptionnel, je prends un pied incroyable à les manger !

02.5 Et le sport dans tout ça ?

Pour ma part je n’ai fait aucun sport durant mon régime et ça ne m’a pas empêché de maigrir, au contraire. Prendre du muscle tout en perdant de la graisse complique la pesée, il est préférable de s’y mettre après la perte de poids. Idem pour vos vêtements, si vous perdez du poids vous allez déjà avoir des (bonnes) surprises vestimentaires alors si vous prenez beaucoup de muscle en même temps ça risque d’être compliqué. Si vous tenez absolument à faire une activité sportive, faites du gainage et du vélo, mais ne poussez pas de fonte.

02.6 Constituer ses réserves alimentaires de survie avec des produits sains

C’est possible, sans problème. La nourriture en conserve et lyophilisée qu’on trouve dans nos enseignes d’alimentation propose tous ces aliments pour le stockage longue durée, et ces modes de conservations sont sains. Par pitié, ne stockez pas que des boites de raviolis et de cassoulet… Consultez l’article sur la nourriture en conserve pour en savoir plus. Si vous connaissez un fournisseur spécialisé, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !

 

Que pensez-vous de cet article ? Avez-vous vécu ou vivez-vous une expérience similaire ? Souffrez-vous du mode d’alimentation qui nous est proposé au quotidien et ressentez-vous le besoin de réapprendre à manger correctement ?