Conserver l’insuline en cas de coupure d’électricité est vital pour les personnes atteintes de diabète. Quelle que soit sa forme (flacons, stylos, etc.) l’insuline non-ouverte doit être stockée au réfrigérateur à une température comprise entre 2 et 8 degrés Celsius au risque de se dégrader rapidement et de devenir inefficace ou de présenter des dangers à l’administration.

Vous avez été nombreux à m’écrire ces derniers mois pour me demander comment faire pour garder son insuline au frais en cas de coupure d’électricité. J’ai pu constater que le sujet n’est traité nulle part et qu’en dehors de quelques gadgets de dépannage, aucun système fiable et sérieux n’existe à ce jour pour le permettre.

Je vais donc vous présenter mes solutions de système D pour garder votre insuline au frais dans le cadre d’une coupure d’électricité de longue durée ou d’une installation hors réseau.

Notez que je ne suis moi-même pas diabétique, donc toute participation à cet article par les personnes concernées via les commentaires est plus qu’encouragée et souhaitée.

Commençons par le plus évident…

Constituer un stock d’insuline

Savoir conserver l’insuline au frais sans frigo ne vous servira à rien si vous n’en avez plus. Et si vous n’en avez plus, vous n’aurez pas à vous soucier très longtemps du reste. La première chose à faire est donc de vous pourvoir du stock le plus conséquent possible (jusqu’à un an si possible) en demandant à votre médecin de vous faire une prescription adaptée.

Si cela pouvait s’avérer compliqué avec certains médecins avant la crise du COVID19, cela ne devrait plus poser de problème aujourd’hui surtout en tant que « bénéficiaire » d’une ALD.

Notez que nous parlons ici de diabète et d’insuline mais que le principe est évidemment le même pour toutes les maladies chroniques et pour tous les traitements nécessaires à votre survie ou à celle d’un de vos proches.

Conservation de l’insuline dans le cadre d’une coupure électrique de courte durée

Dans notre monde « civilisé », il est assez rare de subir une coupure électrique de plus de quelques heures. Dans le cas de figure où vous n’habitez pas dans une zone où les coupures de courant de plus de 6 heures sont fréquentes en raison de tempêtes ou d’inondations, le plus sage est de surveiller la température de votre frigo à l’aide d’un thermomètre spécifiquement étudié pour ; ne vous fiez pas aux thermomètres intégrés de certains frigos, ils donnent souvent des valeurs complètement fausses.

Il est important de toujours garder des packs isothermes performants (tous ne se valent pas) au congélateur pour les placer dans le frigo et ainsi prolonger la réfrigération en cas de panne. Une fois cette opération effectuée, n’ouvrez plus votre frigo pour éviter les déperditions inutiles.

Il existe des trousses à insuline isothermes qui permettent de conserver l’insuline au frais pendant 24h, mais cela ne sera pas suffisant si la panne se prolonge.

Le courant revient généralement rapidement. En revanche, il faut savoir quoi faire si la panne d’électricité venait à perdurer.

Conserver de l’insuline en cas de coupure électrique de longue durée

Comme dans toutes les situations de crise, la saison va jouer un rôle critique dans la conservation de l’insuline si vous subissez une panne de courant prolongée.

Conservation de l’insuline en cas de coupure de courant automnale ou hivernale

Conserver son insuline à une température moyenne de 5°C est bien plus facile à faire en automne ou en hiver qu’en été. Quand il fait entre 2 et 10°C dehors et que vous disposez d’une pièce peu ou pas isolée (cave, partie du grenier, dépendance, etc.) ou d’une zone extérieure sécurisée (rebord de fenêtre, garde-manger intégré, balcon, jardin fermé, etc.) il vous suffira d’y placer votre stock d’insuline pour qu’il profite de la température extérieure jusqu’à ce que le courant revienne.

Dans ce cas de figure, placez votre insuline dans une contenant opaque et étanche (tupperware par exemple) et surveillez les fluctuations de la température extérieure afin d’éviter le gel ou le réchauffement du produit.

Conservation de l’insuline en cas de panne de courant par forte chaleur

Conserver l’insuline à la bonne température quand le thermomètre intérieur affiche plus de 15°C peut vite devenir très compliqué, en particulier dans les conditions d’un été caniculaire où la température des habitations peut grimper jusqu’à plus de 30 degrés. Seul un matériel de réfrigération performant placé lui-même dans un endroit frais permettra de maintenir l’insuline dans la plage de température idéale de 2 à 8°C.

Systèmes de réfrigération alternatifs

La solution que j’imagine consiste à faire migrer l’insuline du réfrigérateur HS vers une glacière dédiée qui sera alimentée par un groupe électrogène thermique indépendant ou un dispositif solaire suffisamment puissant pour assurer un fonctionnement continu.

Glacière + groupe électrogène

Un générateur thermique dit «silencieux » (environ 60db max contre 90 et plus pour un modèle classique) permettra de faire fonctionner la glacière pendant 6H avant de demander un nouveau plein d’essence de 4L. Parfait pour du dépannage, ce système montrera vite ses limites en cas de pénurie d’essence.

Glacière + dispositif solaire

Pour assurer la charge solaire perpétuelle de ce dispositif, il suffit de coupler un kit solaire de 200W à une batterie à décharge lente et de s’équiper d’un convertisseur pur sinus pour pouvoir raccorder la glacière.

Voici la liste du matériel nécessaire :

Il existe aussi des boutiques spécialisées qui vendent des kits complets et des centaines de tutos Youtube pour raccorder ce matériel correctement, c’est à la portée de tout le monde. Notez que si votre habitation et vos moyens le permettent, je vous conseille fortement d’envisager le raccordement de panneaux solaires à votre panneau électrique principal pour pouvoir alimenter les appareils électriques principaux en cas de panne du réseau principal (éclairage, frigo, petit matériel électrique).

La glacière : le choix de la fiabilité

Dometic est une marque spécialisée dans la réfrigération nomade et produit les glacières les plus performantes sur le marché. Le modèle CFX35 de 32L est le seul qui réfrigère vraiment aussi efficacement qu’un frigo même par très forte chaleur (il est même capable de congeler).

glacière insuline

La Dometic CFX35 permet de régler la température souhaitée et est capable de conserver sa température intérieure plus de 8h en cas de coupure de l’alimentation. Elle est pourvue d’une prise classique 230V et d’une prise allume-cigare 12-24V qui permettra de la faire fonctionner dans un véhicule en cas de besoin. Le prix est en conséquence (Plus de 700€) mais la qualité et la fiabilité se payent, surtout quand il s’agit d’un produit vital à sa survie.

Des packs isothermes (3 au minimum) doivent être conservés au congélateur. Ils serviront à accélérer l’amorçage de la glacière le moment venu. Cette opération n’est pas facultative, elle permettra de lancer la glacière à plein régime en 3h au lieu de 8h en moyenne.

Les autres glacières ne sont vraiment que des solutions d’appoint pour conserver des bouteilles ou sandwichs au frais par des températures clémentes (et je le dis après avoir consulté les fiches techniques et les avis utilisateurs de plus de 50 modèles et marques différentes).

Attention aux mini-glacières vendues comme des « glacières à insuline », ce sont des gadgets à la réfrigération hasardeuse qui ne sont absolument pas fiables, sauf ce modèle qui a un bon rendement mais qui ne peut contenir que 8 stylos à insuline.

Si vous avez d’autres solutions pour conserver l’insuline n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Légendat