Fuir un pervers narcissique pour de bon est une opération délicate qui résulte souvent d’une longue réflexion et de tentatives avortées ou ratées.

Arriver à s’échapper de l’emprise d’un pervers narcissique est encore plus complexe avec des enfants. Il faut prendre en compte leur équilibre psychologique mais aussi les éventuels droits parentaux du pervers narcissique.

Définition du pervers narcissique

Un pervers narcissique est une personne qui présente un trouble de la personnalité caractérisé par un besoin excessif d’attention et une absence totale d’empathie envers les autres. C’est quelqu’un qui met en avant sa propre importance, manipule les autres pour obtenir ce qu’il veut et cherche à contrôler et à dominer les personnes qui l’entourent.

Sa victime principale -le ou la conjoint(e)- n’est pas choisie au hasard. Le pervers narcissique cible des personnes empathiques, sensibles, qui sont donc très susceptibles de tomber dans leur piège.

Il est inutile de chercher une réponse au pourquoi de ce comportement, de chercher à l’excuser au nom d’une enfance difficile ou encore de s’imaginer qu’on pourra les faire changer. Les pervers narcissiques sont des personnes toxiques aux comportements pathologiques irrépressibles et irréversibles.

Les pervers narcissiques sont de véritables poisons et il ne faut surtout pas les sous-estimer. Ils sont capables d’établir des plans sur des années pour arriver à leurs fins, et de s’appuyer sur vos relations amicales et familiales pour mieux vous détruire.

Une relation avec un pervers narcissique est extrêmement destructrice. Il vous dévalorisera, vous critiquera constamment et vous fera sentir que vous n’êtes jamais assez bon(ne). Il vous épuisera et vous fera douter de votre propre valeur jusqu’à vous briser pour vous soumettre.

Ce qui rend la situation complexe, c’est que les pervers narcissiques sont souvent charismatiques et savent manipuler les autres pour obtenir ce qu’ils veulent. Ils utilisent des tactiques de manipulation émotionnelle, comme la culpabilisation, la flatterie ou la menace, pour vous maintenir sous leur emprise.

Ils sont d’ailleurs particulièrement fort pour se montrer charmant aux yeux de tous, ce qui leur permet d’isoler encore plus facilement leur victime de son entourage, qui sera prompt à prendre la défense du bourreau… puisque la victime est seule à voir son vrai visage.

Lorsqu’on se trouve dans une relation avec un pervers narcissique, il est crucial de se protéger et de protéger également ses enfants.

S’extirper de cette situation est extrêmement difficile, mais il existe des mesures que vous pouvez prendre pour vous échapper et reconstruire votre vie.

Dans cet article, je vais vous guider à travers les étapes essentielles pour vous enfuir d’une relation avec un pervers narcissique tout en préservant au maximum la sécurité et le bien-être de vos enfants.

Comment quitter définitivement un pervers narcissique

Étape 1 : Reconnaître les signes d’une personnalité narcissique

Il est essentiel de reconnaître les signes précurseurs d’une relation toxique avec un pervers narcissique. Notez d’ailleurs qu’on dit un pervers narcissique, mais que cette psychopathologie concerne aussi bien les hommes que les femmes.

Attention, le terme de pervers narcissique s’est répandu et est souvent attribué à tort à des personnes qui sont « juste » narcissiques, violentes ou méchantes. Tout abruti n’est pas un pervers narcissique.

Un des traits caractéristiques des PN est qu’ils se présentent et/ou agissent comme des génies incompris. Ils sont persuadés d’être dotés d’une intelligence supérieure et n’hésitent pas à réécrire leur histoire pour se présenter comme des surdoués, ou des survivants d’un passé tragique dont ils auraient triomphé.

Le pervers narcissique aime jouer la comédie et verser des larmes de crocodile auprès des proches de sa victime pour montrer ses prétendues sensibilité et gentillesse.

Voici quelques exemples concrets de comportements qui permettent de détecter un pervers narcissique :

Critiques constantes et dévalorisation

Le pervers narcissique critique continuellement son partenaire, l’humilie et lui fait sentir qu’il n’est jamais à la hauteur. Il piège sa victime dans un cycle de hauts et de bas qui pourrait être traduit comme une alternance entre des phases de séduction, d’humiliation et de victimisation perpétuelles.

Le pervers narcissique se nourrit de son pouvoir sur sa victime, il a donc besoin de la ménager pour qu’elle s’enferme dans un schéma de détestation de soi et reste sous sa coupe.

Obsession du contrôle

Le pervers narcissique cherche à contrôler tous les aspects de la vie de son partenaire, de ses relations sociales à ses choix vestimentaires. Pour arriver à ses fins, il déploie un arsenal de techniques de déstabilisation qui vont des petites réflexions anodines à l’intimidation, et certains n’hésitent pas à faire usage de la violence physique.

Le pervers narcissique étant un lâche, il se sert souvent d’objets pour frapper sa victime : chaussures, bouteilles, boites, télécommandes… cela lui permet ensuite de clamer qu’il a mal visé.

Il simule aussi des colères subites pour justifier ses accès de violences. Contrairement à ceux qui battent leur femme « franchement » à coup de poings, le pervers narcissique sera plus prompt à bloquer violemment le passage, à plaquer sa victime contre un mur en l’étranglant au cours d’une dispute… avant de s’excuser et de lui dire que c’est sa faute, qu’elle le pousse à bout, et de continuer ainsi son cycle de destruction.

Manipulation émotionnelle

Le pervers narcissique utilise la manipulation émotionnelle pour obtenir ce qu’il veut, jouant avec les sentiments de son partenaire et l’isolant des autres relations saines.

Isoler la cible de sa famille et de ses ami(e)s est un des objectifs prioritaires du pervers narcissique, et il prendra le temps nécessaire pour y arriver, fût-ce des années.

Il peut s’agir de dénigrer vos amis et votre familles comme de vous faire croire qu’ils ont de mauvaises intentions pour que VOUS preniez la décision de vous en éloigner, ou tout simplement de vous pousser à déménager dans une autre région pour vous priver de tout lien social et vous avoir à sa merci.

Absence d’empathie

Le pervers narcissique ne montre aucune empathie réelle envers les autres, y compris ses propres enfants, et se préoccupe uniquement de lui-même.

Si votre partenaire coche toutes ces cases, vous avez affaire à un pervers narcissique.

Étape 2 : Établir un réseau de soutien solide

Avant de vous échapper, il est essentiel d’établir un historique des faits et un réseau de soutien solide pour vous et vos enfants.

Voici quelques mesures concrètes que vous pouvez prendre :

  • Prenez l’habitude de déposer des mains courantes ou des plaintes à chaque acte de violence physique ou psychologique, en particulier à l’encontre de vos enfants. S’il vous envoie des messages, emails ou lettres pour vous rabaisser SURTOUT GARDEZ-LES ! Cela consolidera votre dossier dans le cadre d’une demande de garde exclusive et/ou d’une ordonnance d’éloignement.
  • Contactez des amis proches, des membres de votre famille ou des groupes de soutien spécialisés dans les relations toxiques. Ils seront là pour vous écouter, vous soutenir et vous encourager.
  • Informez ces personnes de votre situation et demandez leur aide en cas de besoin mais assurez-vous qu’elles n’interviennent pas directement.
  • Assurez-vous d’avoir accès à des ressources financières indépendantes, telles que votre propre compte bancaire ou une bonne réserve de cash, pour subvenir à vos besoins et à ceux de vos enfants pendant la transition.

J’insiste sur le fait que personne ne doit intervenir, surtout violemment, car les pervers narcissiques ne rêvent que de pouvoir jouer les victimes. Si vous envoyez un ami ou un membre de votre famille corriger physiquement cette petite fiente, il ne manquera pas une si belle occasion de vous faire porter la faute et de vous faire passer pour un fou/une folle.

Étape 3 : Élaborer un plan d’évasion avec vos enfants

Un plan d’évasion bien préparé est essentiel pour garantir votre sécurité et celle de vos enfants. Voici des mesures concrètes à prendre pour préparer votre sortie :

  • Identifiez les moments opportuns pour partir, lorsque le pervers narcissique est moins susceptible de réagir violemment, par exemple lorsque vous savez qu’il sera à l’extérieur ou distrait par d’autres activités.
  • Ne parlez pas et n’écrivez pas votre intention de partir s’il y a la moindre chance que le pervers narcissique vous espionne (micros et caméras espions dans la maison, smartphone piraté).
  • Prévoyez un endroit sûr où vous et vos enfants pourrez-vous réfugier, que ce soit chez un ami, un membre de votre famille ou un refuge pour les victimes de violence domestique.
  • Rassemblez tous les documents administratifs importants, tels que les certificats de naissance de vos enfants, le livret de famille, leurs dossiers médicaux, les ordonnances de protection, etc., et gardez-les en lieu sûr.
  • Préparez un sac d’urgence contenant des vêtements, des objets de première nécessité et des jouets pour vos enfants.

Cela peut faire beaucoup à prévoir donc effectuez ce transfert petit à petit si vous en avez la possibilité.

Gardez à l’esprit que vous partez pour ne pas revenir. Tout ce que vous laisserez derrière vous y restera.

Étape 4 : Brouiller ses traces et éviter d’être retrouvé

Pour garantir votre sécurité et celle de vos enfants, il peut être essentiel de prendre des mesures pour brouiller vos traces et éviter d’être retrouvé(e) par le pervers narcissique pendant un certain temps. Voici quelques actions concrètes que vous pouvez entreprendre :

  • Videz l’ordinateur familial de toutes les informations sensibles, supprimez les historiques de navigation et les fichiers personnels.
  • Changez tous vos mots de passe, y compris ceux des comptes de médias sociaux, des comptes bancaires et des adresses e-mail.
  • Évitez d’utiliser votre smartphone habituel pour communiquer ou utilisez des applications de messagerie sécurisées.
  • Mettez de l’argent liquide de côté dans un lieu sûr, de manière à pouvoir subvenir à vos besoins pendant la période de transition.
  • Informez seulement les personnes de confiance de votre nouvelle adresse et numéro de téléphone.

Je vous recommande la lecture de mon article sur la surveillance numérique pour avoir une idée concrète de ce qui peut vous trahir.

Les pervers narcissiques sont de grands adeptes de l’espionnage. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est extrêmement facile de placer un smartphone sous surveillance totale. Des applications espionnes permettent de cloner un smartphone et de suivre son activité en temps réel : géolocalisation, messages envoyés et reçus, appels, TOUT.

Absolument indétectables une fois installées, le seul moyen d’être sûr de ne pas être surveillé est de réinitialiser son smartphone avec les paramètres d’usine…ce que rechignent à faire les gens puisque cela efface toutes les données stockées sur le terminal.

Ces logiciels sont souvent présentés comme des sécurités parentales pour ados afin de rester dans une zone grise, mais elles sont bien destinées aux psychopathes.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à une simulation de ce que peut voir la personne qui vous espionne potentiellement (tout est cliquable) :

 

se fondre dans la masse quand on est policier ou militaire

Gardez vos informations personnelles confidentielles et sécurisez vos appareils électroniques, quitte à les changer.

Si vous avez des craintes concernant la surveillance de votre smartphone par votre [ex] partenaire, effectuez une réinitialisation d’usine. Cela supprimera tout logiciel espion éventuellement installé.

Étape 5 : Mettre fin à la relation en protégeant vos enfants

Lorsque vous êtes prêt(e) à partir, mettez fin à la relation avec le pervers narcissique de manière définitive. Assurez-vous de prendre des mesures pour protéger vos enfants pendant cette étape.

Il est essentiel de mettre la sécurité de vos enfants au premier plan. Expliquez-leur de manière adaptée à leur âge que vous allez vous séparer de leur autre parent pour leur bien-être et leur sécurité.

Même si c’est difficile, essayez de ne pas trop charger votre partenaire. Les enfants aiment leurs deux parents de façon inconditionnelle et ils risqueraient de se braquer contre vous. Rassurez-les en leur faisant comprendre qu’ils ne sont pas responsables de la situation et qu’ils ne sont pas seuls.

Il est important de maintenir une communication ouverte avec vos enfants et de leur fournir un soutien affectif constant. Encouragez-les à exprimer leurs émotions et à poser des questions. Soyez honnête dans vos réponses, mais veillez à ne pas dénigrer l’autre parent devant eux. Restez neutre et respectueux tout en expliquant que vous devez vous éloigner pour leur sécurité.

Lorsque vous vous séparez d’un pervers narcissique, il est crucial de mettre en place des mesures de protection juridiques appropriées. Consultez un avocat spécialisé dans les affaires familiales pour vous aider à comprendre vos droits et à prendre les mesures nécessaires pour protéger vos enfants.

Cela peut inclure l’obtention d’une ordonnance d’éloignement ou la mise en place d’un mode de garde qui limite les interactions entre l’autre parent et vous ou vos enfants.

Il est également essentiel de créer un environnement sûr pour vous et vos enfants. Selon la configuration, cela peut impliquer de changer les serrures de votre domicile, de faire blinder la porte si elle ne l’était pas, de prévenir les voisins d’appeler la police si la personne rode, etc.

Les pervers narcissiques n’ont que le pouvoir qu’on leur donne. Apprenez à limiter vos interactions avec la personne et coupez court à tout ce qui concerne autre chose que la logistique de la garde des enfants.

C’est horrible et donc dur à admettre, mais si votre conjoint(e) est un pervers narcissique vos enfants ne représentent rien de plus pour lui/elle qu’un moyen de pression sur vous. Ne vous faites pas avoir par de grands discours larmoyants. Vous êtes seul(e) garant(e) de votre bien-être et de celui de vos enfants.

Étape 6 : La Roche Grise ou l’art de gérer la communication avec un pervers narcissique

La technique de la « Roche Grise » est la meilleure approche que vous puissiez utiliser pour faire face à un pervers narcissique. Cette technique tire son nom de la métaphore d’une roche grise, solide et impassible face aux tempêtes qui l’entourent.

Il ne s’agit donc pas d’exploser le crâne du pervers narcissique à coup de grosse pierre, même si ça pourrait soulager.

L’essence de cette technique consiste à maintenir une neutralité émotionnelle et à limiter les interactions avec le PN. Il est important de garder à l’esprit que les pervers narcissiques cherchent souvent à provoquer des réactions émotionnelles et à prendre le contrôle de la situation. La technique de la Roche Grise vise à les priver de cette satisfaction.

Lorsque vous êtes confronté à un pervers narcissique, essayez de rester calme et détaché(e) émotionnellement. Ne réagissez pas à ses provocations ou à ses tentatives de vous manipuler. Gardez à l’esprit que ses paroles et ses actions sont motivées par son besoin de contrôle et de pouvoir.

Pratiquez l’art de l’écoute passive. Écoutez attentivement ce que le pervers narcissique dit, mais ne répondez que si nécessaire et de manière très concise, lapidaire. Évitez de vous engager dans des discussions inutiles ou des confrontations qui pourraient vous ramener dans la toile que vous cherchez à fuir.

Prenez goût aux réponses courtes et/ou creuses, surtout quand vous sentez qu’il cherche à provoquer une réaction chez vous : « Non », « Je n’ai pas envie », « Ah, c’est bien », « Je ne sais pas », « Peut-être », « Super », etc.

Adoptez un ton monocorde à mourir d’ennui et surtout ne relancez pas la conversation. Sans aucune prise pour élaborer sa logorrhée pathétique, le pervers narcissique perd totalement le contrôle.

Il faut absolument mettre des limites claires et de les maintenir très fermement. Définissez vos propres limites et ne les laissez pas être franchies par le pervers narcissique. Soyez assertif et défendez-vous sans vous étendre lorsque cela est nécessaire, mais évitez les confrontations directes qui pourraient vous exposer à davantage de manipulation ou de violence émotionnelle.

Si vous vous êtes fait piéger par un pervers narcissique, c’est qu’il a senti une faille en vous et il est important que vous travailliez à la combler.

Je vous recommande de regarder cette vidéo très avisée et de la faire voir à vos proches s’ils doivent interagir avec un pervers narcissique :

Il est crucial de renforcer votre estime de soi et votre confiance en vous. Les pervers narcissiques cherchent avant tout à saper la confiance en soi de leurs victimes pour les soumettre. Travaillez sur votre propre développement personnel, entourez-vous de personnes bienveillantes et concentrez-vous sur vos propres besoins et aspirations.

Enfin, n’oubliez pas que même si vous vous sentez seul(e) au monde, vous n’êtes pas seul dans cette situation. Recherchez le soutien d’amis, de membres de votre famille, de collègues ou de groupes de soutien qui comprennent ce que vous traversez. Leurs conseils vous aideront à traverser cette épreuve difficile.

Et souvenez-vous que vous êtes un(e) survivant(e) et que vous méritez d’être traité avec respect et dignité. Ne laissez pas le comportement toxique d’une personne vous définir et ruiner votre vie.

Étape 7 : Reconstruire votre vie avec vos enfants

Après avoir quitté une relation avec un pervers narcissique, il est essentiel de reconstruire votre vie avec vos enfants. Voici des mesures concrètes que vous pouvez prendre pour vous reconstruire :

  • Recherchez un soutien thérapeutique pour vous et vos enfants afin de traiter les traumatismes émotionnels et de reconstruire votre estime de soi. Si vous pensez que consulter un psy est honteux, revoyez votre copie. Personne ne s’en vante mais on passe tous par là au cours d’une vie.
  • Créez un environnement familial sûr et aimant pour vos enfants, où ils peuvent s’exprimer librement et guérir de leurs blessures.
  • Établissez une routine quotidienne stable pour vous et pour eux, en mettant l’accent sur leur bien-être et leur épanouissement.

En cas de situation extrême, je vous recommande la lecture des mes articles sur la stratégie de l’homme gris.

Questions en vrac

Comment effacer mes traces en ligne ?

Utilisez des outils de confidentialité en ligne, tels que des navigateurs privés, des VPN et des moteurs de recherche sécurisés. L’offre tout en un Proton Unlimited est un choix sûr.

Effacez régulièrement votre historique de navigation et supprimez les cookies de votre ordinateur. Si vos mots de passe sont susceptibles d’être compromis, changez-les tous en vous assurant qu’ils soient impossibles à deviner.

Comment protéger mes enfants contre la surveillance du pervers narcissique ?

Expliquez à vos enfants l’importance de la confidentialité en ligne et de ne pas partager d’informations personnelles. Utilisez des filtres parentaux sur leurs appareils électroniques et surveillez leur activité en ligne.

Comment empêcher le pervers narcissique d’entrer en contact avec moi ou mes enfants ?

Bloquez tous les numéros de téléphone, adresses e-mail et profils de médias sociaux du pervers narcissique. Informez les écoles et les personnes de confiance de votre situation pour éviter tout contact indésirable.

Comment obtenir une ordonnance de protection pour moi et mes enfants ?

Consultez un avocat spécialisé dans les affaires familiales et les violences domestiques pour obtenir des conseils juridiques sur les ordonnances de protection. Présentez les preuves de comportement abusif et de menace pour votre sécurité.

Comment porter plainte contre un pervers narcissique ?

Les pervers narcissiques commettent à minima un délit de violences psychologiques et sont condamnables. Si votre conjoint lève également la main sur vous et/ou sur vos enfants, il est essentiel de porter plainte et de faire constater les coups et blessures par la médecine légale. Si vous êtes bloquée ou séquestrée chez vous, prenez des photos et envoyez-les à un(e) personne de confiance qui pourra alerter la police ou au moins garder la trace numérique de cet envoi.

Comment reconstruire la confiance de mes enfants après une relation avec un pervers narcissique ?

Il n’y a pas de formule magique. Le plus important est d’offrir à vos enfants un environnement sûr et aimant où ils se sentent en sécurité pour exprimer leurs émotions. Encouragez-les aussi à participer à des activités positives qui les distraient et qui renforcent leur confiance en eux.

Comment éviter de retomber dans une relation toxique après avoir quitté un pervers narcissique ?

Faites preuve de vigilance dans vos relations futures et apprenez à reconnaître les signes précurseurs de comportements toxiques. Faites confiance à votre instinct et entourez-vous de personnes bienveillantes qui vous soutiennent.

Comment va-t-on faire avec notre appartement/maison ?

Si vous êtes tous les deux propriétaires de votre logement, il faut engager une procédure de divorce sans tarder pour vendre votre bien immobilier ou racheter la part de votre conjoint (s’il accepte). Les avocats vous conseilleront sur ce point qu’ils maitrisent parfaitement. gardez en tête que sacrifier vos biens matériel est difficile mais aide aussi à prendre un nouveau départ.

Le mot de la fin

S’échapper d’une relation avec un pervers narcissique et protéger ses enfants est une étape difficile, mais essentielle, pour retrouver votre liberté et votre bien-être.

En suivant ces étapes, en recherchant un soutien professionnel et en prenant des mesures concrètes pour garantir votre sécurité et celle de vos enfants, vous pouvez vous éloigner de cette relation toxique et entamer un nouveau chapitre de votre vie.

Si vous avez lu mon article jusqu’ici, c’est que vous allez avoir besoin de courage alors prenez soin de vous et ne désespérez pas. Une vie c’est long, surtout quand on vit dans la terreur.

Protégez-vous et vos enfants.

Fulmen Adveho !

Légendat

Concept de l'homme gris : éviter la détection
Eviter la surveillance numérique